Lettre d'une pionnière et visionnaire: Marie-Josée Lacroix

5 mai 2021

Première commissaire au design à la Ville de Montréal
Cheffe d'équipe au Bureau du design
Service du développement économique

Chère communauté du design, merci!

La Ville de Montréal crée en 1991, un poste inédit de commissaire au design que je sollicite et j’obtiens. Mon mandat? Développer le secteur du design à Montréal.

J’étais bien loin d’imaginer que ce travail m’animerait à ce point pendant trente ans, ni que j’aurais autant de latitude pour mener à bien et faire évoluer cette mission au sein d’une administration publique.

Étant la première à occuper cette fonction si inusitée, tout était à définir, à bâtir. Par ailleurs, le défi était de perdurer et incidemment de constamment démontrer la pertinence et les retombées d’un tel investissement pour la Ville. Ainsi, au mandat initial de développement sectoriel s’est ajouté l’objectif d’amener la Ville à devenir elle-même une cliente exemplaire en design et en architecture. Développer une culture du design, ou plutôt une culture de la qualité en design est avant tout une affaire de temps et d’équipe. Et les deux ont été au rendez-vous.

Durant toutes ces années, j’ai croisé des gestionnaires et des élus exceptionnels qui m’ont permis de sortir des rangs, d’initier et de risquer. Sans leur confiance, rien de ce qui a été fait n’aurait eu lieu. Je leur en suis très reconnaissante. J’ai aussi eu le privilège d’être entourée de proches collaborateurs avec qui j’ai eu envie de rêver, de défendre et de réaliser des projets, année après année.

L’équipe du Bureau et le noyau de consultants externes qui nous accompagnent au fil des ans, sont certainement celles et ceux sur qui reposent depuis toujours le dynamisme et la crédibilité du Bureau, et mon plaisir inlassable pour ce travail. Au cœur de cette aventure, il y a aussi eu pendant vingt ans une indispensable complice, Béatrice Carabin autour de qui le Bureau du design s’est édifié. À tous et à toutes, je vous dois beaucoup.

Ensemble nous avons, entre autres, solidement implanté une pratique innovante des concours de design et d’architecture au sein de la Ville, renouvelé le statut de Ville UNESCO de design depuis 2006, et fait adopter en décembre 2019, une première politique municipale de portée transversale - l’Agenda montréalais 2030 pour la qualité et l’exemplarité en design et en architecture – qui nous outille et dicte la voie à prendre pour faire face aux enjeux critiques des prochaines années.

Car on le sait, l’urgence climatique et aujourd’hui la crise sanitaire exigent une redéfinition des pratiques et des modèles de développement et d’aménagement urbains, l’utilisation de nouveaux processus et une manière différente de concevoir et de vivre la ville. Tout comme les autres villes, Montréal doit rapidement se réinventer. Télétravail, éducation, mobilité, habitat, commerce, tourisme, culture, centre-ville... une mutation profonde est en cours et nous convie à une solidarité internationale. La coopération entre les pays, les régions et les villes prend ici tout son sens et trouve toute sa pertinence.

Nos solides amitiés développées ces quinze dernières années au sein du Réseau des villes créatives de l’UNESCO seront des plus précieuses pour mutualiser la recherche de solutions et accélérer une relance responsable.

Pour accompagner sa nécessaire transformation, notre métropole a plus que jamais besoin de la créativité et de la force d’innovation des disciplines du design et de l’architecture. Désormais, le travail du Bureau du design n’est plus tant de faire connaître ces professions et leur valeur ajoutée.

Le défi est plutôt de mettre en place les conditions optimales pour que ces experts, si essentiels, puissent pleinement contribuer au devenir de notre ville.

Assurés de l’appui indéfectible de Véronique Doucet, notre gestionnaire aguerrie et inspirante, et forts de leur grande expertise et de leur motivation, mes collègues Caroline Dubuc, Sylvie Champeau, Emeric Boucher et Patrick Marmen sont assurément les meilleurs pour relever de façon innovante ce challenge. Je suis vraiment heureuse de leur confier la suite, convaincue qu’avec eux, la mission du Bureau du design de la Ville de Montréal est vouée à un brillant avenir.