Montréal est une ville de designers : rencontre avec Pascale Viglas, designer d'intérieur

27 novembre 2017

Pascale Viglas, designer d’intérieur
Cofondatrice de L’Atelier Rhoncus Design

— Dixième portrait d'une série de dix

Pascal Viglas, designer dintérieur, LAtelier Rhoncus Design
Source : 
Técia Pépin, rédactrice et photographe

Tous les matins, Pascale Viglas enfile ses souliers de course et se dirige vers le mont Royal pour une séance de jogging. 

Faire du sport est essentiel pour ma créativité; les idées me viennent en courant!

La designer d’intérieur, cofondatrice de L’Atelier Rhoncus Design en 2014, a plusieurs projets sur la planche. 

Projet phare

Le Café Saint-Henri Québec
Source : 
Jean-François Frenette, photographe

L’aménagement de la succursale de Québec du Café Saint-Henri a procuré une visibilité de taille au jeune studio; avec ses 2 300 pieds carrés, son abondance de lumière naturelle grâce à son généreux fenêtrage, l’utilisation de bois de sapin de Douglas pour le mobilier et l’intégration de végétaux nordiques aux luminaires, ce projet a valu à Rhoncus Design un Grand prix du design en 2016. 

Nos réalisations, comme le Café Saint-Henri, constituent notre meilleure carte de visite. Nos nouveaux clients communiquent avec nous souvent après avoir visité un établissement que nous avons aménagé.

La designer dessine actuellement les espaces de la troisième succursale de Café Melk, un commerce exclusivement réservé aux employés de l’édifice d’Investissements PSP au centre-ville de Montréal.

Contrairement aux cafétérias de bureau qui manquent souvent d’originalité, nous souhaitons créer un lieu élégant et accueillant pour les employés.

Rêves de design

Pascale Viglas dans son atelier
Source : 
Técia Pépin, rédactrice et photographe

Pascale Viglas rêve un jour de signer l’aménagement d’un hôtel montréalais.

J’aimerais concevoir un hôtel convivial où chaque chambre aurait un design qui lui est propre. Le Ett Hem à Stockholm, en Suède, m’inspire énormément. L’endroit ressemble plus à une résidence familiale qu’à un hôtel conventionnel. 

Au cours des prochaines années, la diplômée en design d'intérieur du Collège LaSalle souhaite réaliser des projets à l'étranger.

J'adorerais travailler sur un projet commercial à Singapour où j'ai habité pendant sept ans. C'est une ville d'architecture contemporaine, mais également ancienne en raison notamment de la colonisation britannique. Pour l'instant, je remodèle une maison des années 60, en Floride, pour un athlète professionnel. Ce client a dessiné plusieurs croquis de son projet de rêve qu'il a apportés lors de notre première rencontre. Notre collaboration est fantastique et le projet avance rapidement.

Empathique

En tant que designer, je me dois d’être à l’écoute de mes clients, saisir rapidement leur personnalité, bien comprendre leur environnement de vie et leurs émotions face à un lieu afin de concevoir des espaces à leur image. 

Pascale Viglas a ressenti beaucoup de compassion à l’égard du chef Antonio Park, vedette de la chaîne de télévision Food Network Canada, après l’incendie qui a ravagé son restaurant Lavanderia l’année dernière. 

Nous travaillons en ce moment au nouveau concept du restaurant dont l’aménagement fera une grande place à la nature. Par exemple, une longue table communale sera transpercée d’un arbre tout au milieu. En cuisine, les produits de fermes locales seront privilégiés. 

Inspiration

Pascale Viglas sélectionne des échantillons pour un projet.
Source : 
Técia Pépin, rédactrice et photographe

Pour inspirer ses projets épurés, fonctionnels et lumineux, la designer visite régulièrement la Grande Bibliothèque.

Je passe des journées entières dans ce lieu magnifique. On y trouve une sélection impressionnante de livres de design et d’ouvrages en lien avec l’histoire de l’architecture d’ici et d’ailleurs. C’est une véritablement mine d’or pour une designer d’intérieur! 

Brutalisme montréalais

L’architecture brutaliste, un mouvement né dans les années 50, présent dans la ville, représente bien l’identité visuelle de Montréal selon la designer.

Je trouve que la Place Bonaventure, avec ses formes angulaires géométriques, l’utilisation du béton comme principal matériau et les conifères sur le toit, est unique. Habitat 67 s’inscrit également dans le courant brutaliste. 

Née à Montréal d’une mère québécoise et d’un père grec pilote de ligne, Pascale Viglas a parcouru le monde et habité différentes villes. La globe-trotteuse aurait pu fonder sa firme à l’étranger, mais c’est dans sa ville natale qu’elle a souhaité s’établir.

J’aime la richesse de Montréal grâce à la présence de plusieurs communautés culturelles. Cette diversité se répercute directement dans les projets de L’Atelier. Nous embauchons à l’occasion des céramistes d’origine italienne qui possèdent un savoir-faire exceptionnel. La ville est remplie de gens talentueux; je suis heureuse de vivre ici! 

L'Atelier Rhoncus Design
T. 514 937-2100

Liens

Découvrez tous les concepteurs du Répertoire des designers montréalais qui, comme Pascale Viglas, font la fierté et la renommée de Montréal, Ville UNESCO de design!